Accueil > News > Petit guide de survie LGBTQ en milieu étudiant

Savoir s’entourer

Il ne s’agit pas de faire de l’entre soi, mais de faire les bonnes rencontres avec ceux qui pourront nous tirer vers le haut. Fréquenter des gens ouvert d’esprit permet d’être à l’aise et de pourvoir se confier.

Savoir dire stop

Un blague bien lourde, des propos insultants ou des déclarations ambiguë ? Il faut savoir dire stop, sans tomber dans la paranoïa. On peut très bien être à l’écoute et avoir le sens de l’humour sans accepter de subir sexisme ou LGBTphobie. Confronter ses interlocuteurs et parfois indispensable pour fixer des limites.

Les groupes d’étudiants LGBTQ

Où que l’on soit, on pourra trouver un groupe d’étudiants friendly ou une association étudiante LGBTQ, au sein duquel on pourra se ressourcer, rencontrer des pairs. Ces rendez-vous hebdomadaires peuvent rapidement devenir un pilier indispensable de la semaine !

Le Centre LGBTQ

Il existe généralement un Centre LGBTQ dans les grandes villes universitaires, c’est le cas par exemple à Metz. On y trouve un soutien tant humain que juridique, on peut y forger de belles amitiés, faire du bénévolat et profiter de nombreuses activités. Le combo gagnant de l’étudiant LGBTQ.

Les vacances

Profiter des vacances pour se ressourcer ! Week-end de Pride, Festival LGBTQ, visite des quartiers gays autant d’occasions de décompresser et de faire la fête partout où l’on va ! Et pendant l’année, soirée dans les discothèques et  bars LGBTQ de la ville …

La lecture

Il est bon de lire, entre deux thrillers et un traité de physique quantite, un livre friendly que l’on aura choisi seul ou sur les conseils d’un ou d’une ami.e. Chacun trouvera ce dont il a besoin pour s’informer, comme les études forment nos esprits. Les Centre LGBTQ disposent généralement comme à Metz d’une bibliothèque thématique avec de nombreux ouvrages.

Le Centre LGBTQ dispose d’une bibliothèque thématique.

La prévention

Enfin, la clé de voûte d’une vie étudiante safe, c’est de se protéger. Se tourner vers des associations comme Aides, assister à un atelier de prévention, prendre des infos au CDAG, se ravitailler gratuitement en préservatifs au Centre LGBT  : qu’importe la méthode l’important c’est de prendre soin de soi !

Les derniers articles :