Accueil > News > En Lorraine dire son homosexualité en famille reste parfois complexe

En Lorraine parler de son homosexualité en famille peut s’avérer difficile c’est le constat des bénévoles de Couleurs Gaies. En 2017 l’association enregistre un nombre important de demandes liées à des problématiques familiales.

 

A l’heure du mariage pour tous évoquer son homosexualité ou son identité de genre avec sa famille semble donc toujours pouvoir occasionner des tensions. Selon les chiffres de la commission Accueille Ecoute du Centre LGBTQ de Metz  c’est pas moins de 52% des sollicitations qui relèvent cette année de problématiques survenues dans le cercle familiale. L’association qui reçoit des personnes de toutes la Lorraine note en outre une augmentation générale des demandes comparé à l’année 2016.

Parallèlement les permanences d’écoute du mercredi sont de plus en plus plébiscité par les jeunes avec 16% des demandes enregistré. Face à cette situation les bénévoles de Couleurs Gaies ont décidé de mettre en place une permanence dédiée aux jeunes et de pérenniser le rendez-vous hebdomadaire du mercredi de 14H30 à 18H30.

Les derniers articles :