Accueil > News > La question du genre est cruciale.

Après avoir écrit l’hibiscus pourpre, en 2003, racontant l’histoire tragique d’un homme battant sa femme, l’auteur Chimamanda Ngozi Adichie nous présente dans son livre NOUS SOMMES TOUS des Féministes, une version modifiée d’une intervention qu’avait réalisée Chimananda pour la série de conférences en décembre 2012 au TEDxEuston. 

« La question du genre est cruciale. Alors, j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver d’un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement. »

Chimamanda Ngozi Adichie

À travers diverses histoires glanées de son enfance, elle explique comment elle est arrivée à se définir comme féministe, et pas n’importe quelle féministe d’ailleurs : « une Féministe Africaine Heureuse qui ne déteste pas les hommes, qui aime mettre du brillant à lèvres et des talons hauts pour son plaisir, non pour séduire les hommes ».

Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme, remet en cause le rôle des sexes et suggère d’y penser d’une manière différente, d’une manière qui pourrait réellement amener l’égalité avec lucidité, éloquence et humour.

 

Le livre est complété par une nouvelle, Les marieuses, Elle retrace l’histoire d’une jeune Nigériane, Chinaza, qui part aux États-Unis pour y retrouver son « mari » (le mariage est arrangé).

Les derniers articles :