Accueil > News > Don du Sang pour les gays : Une donneuse Messine décline une récompense du Ministère de la Santé

Vendredi prochain Vanessa, donneuse de sang bénévole et membre de Couleurs Gaies, devait recevoir une distinction du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Dans un courrier adressé au Directeur de l’Etablissement Français du Sang d’Alsace Lorraine Champagne Ardenne, la jeune femme explique qu’elle refuse cette récompense en solidarité avec les gays et les hommes bisexuels contraints pour donner leur sang à un délai d’abstinence qu’elle estime abusif.

Nous reproduisons ci-dessous la lettre de l’EFS et la réponse de Vanessa.

Mme Vanessa

Mercredi 3 mars 2020

EFS Alsace–Lorraine–Champagne-Ardenne 

85/87 boulevard Lobau – CS 10720
54064 Nancy Cedex

A l’attention du Dr Christian Gachet,

Directeur de l’EFS Alsace Lorraine Champage Ardennes

Copie :

M. Olivier Véran Ministre des Solidarités et de la Santé

M. Yves Wendling

M. Matthieu Gatipon-Bachette Président de l’association Couleurs Gaies – Centre LGBTQI+ de Lorraine Nord

M. Christophe Lauer Président de l’association Aides Grand-Est

Objet : Invitation Assemblée Générale de l’association pour le Don de Sang Bénévole de Metz.

Docteur,

Vous m’avez adressé il y a quelques jours une invitation pour recevoir une distinction du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes visant à saluer mon engagement en tant que donneuse de sang bénévole.

Je tenais à vous remercier pour cet égard. 

Depuis maintenant 3 ans j’ai choisi de donner mon sang et mon plasma parce que je pense ce geste utile pour venir en aide à des personnes dont l’état de santé nécessite une transfusion.

J’ai eu l’occasion moi-même de mesurer parmi mes proches et ma famille l’importance d’un tel acte médical. J’invite donc toutes les personnes en capacité de le faire à donner leur sang.

J’ai la conviction profonde que chacun doit s’engager pour faire avancer les sujets auquel il accorde de l’importance. 

Parmi les engagements qui me tiennent à cœur il y a celui de contribuer, à la hauteur de mes moyens, à construire une société plus juste et dénuée de discriminations. C’est ce que j’ai essayé de transmettre à mes élèves en tant qu’enseignante. C’est cet engagement qui m’amène à vous écrire aujourd’hui. 

Depuis la révision des critères d’exclusion du don du sang de l’été 2019, les gays et les hommes bisexuels doivent s’imposer une abstinence sexuelle de 4 mois avant de pouvoir donner leur sang. Cette logique de population à risque plutôt que d’évaluation des comportements sexuels individuels m’apparaît profondément discriminatoire. Elle fait demeurer une logique stigmatisante en opposition avec les connaissances actuelles sur le VIH et les hépatites. 

C’est cette situation injuste que je souhaite dénoncer et qui me force aujourd’hui à devoir refuser cette distinction. 

Vous souhaitant une excellente assemblée générale annuelle à vous ainsi qu’à l’ensemble des membres de l’association pour le don du sang bénévole de Metz. 

Veuillez recevoir, Docteur, l’hommage de mon profond respect. 

Vanessa

Donneuse de Sang Bénévole

Vanessa lors de la Marche des Fiertés de Metz.