En cette période difficile où l’on doit se faire violence pour ne pas sortir et profiter du soleil et du printemps, j’ai une solution pour vous. Si vous possédez une tablette ou un téléphone prenant en charge kindle, les PDF ou les e-pub, vous pourrez vous procurer des livres numériques pour passer le temps.

Voici donc mes tops 10 des livres qui vous remonteront le moral.

TOP 10 lesbien

1/ Dans l’attente de lire de Julie Lezzie (version lesbienne) :

Un soir de décembre, Céleste accompagne sa voisine à une exposition photo. Elle ne s’y sent pas très à l’aise et se demande ce qu’elle fait là, jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance de Robine, une photographe sur le point de partir en mission en Asie du Sud-Est. Sans savoir pourquoi, elle lui donne son adresse électronique. Un soir, en allumant son ordinateur, elle découvre un e-mail vide, avec une photo d’elle prise à son insu lors de l’expo. Un échange commence alors entre les deux jeunes femmes que tout sépare.

2/ Le tourbillon de la vie de Katlaya de Vault :

Les saisons s’enchaînent tandis que passent et parfois s’arrêtent les femmes. Mah-Jong l’a quittée. Claire si femme, si sûre d’elle, pourrait être son prochain amour. Et Barbara, si neuve et si frêle, sa petite chose chérie. La danse effrénée du désir pour l’une et pour l’autre entraîne la narratrice dans un tourbillon de plaisir. Un tourbillon qui mord parfois son cœur.

3/ Héroïne de Charlotte Kay :

Après une chute à vélo lors de vacances en solitaire, l’ancienne inspectrice Kate Peterson se retrouve contrainte de vivre dans une maison hautement sécurisée et perdue au milieu des bois. Elle y fait alors la plus belle des rencontres, celle de Natasha Visconti, une célèbre violoncelliste protégée, car elle doit témoigner dans un procès très médiatisé. Marquées par un passé douloureux, les deux femmes, obligées de vivre ensemble, vont apprendre à se connaître, pour petit à petit s’ouvrir chacune à l’autre et partager leurs secrets. Malheureusement, rien ne dure jamais, et le monde réel les rattrapera finalement. Aura-t-il raison d’elles et de leurs sentiments naissants ?

4/ La rebelle et la bête de Karine Jetté :

Depuis qu’elle a été forcée de déménager à la campagne avec son père, Annabelle se sent très différente de ses sœurs et des autres villageois, avec qui elle n’a absolument rien en commun. Intellectuelle, gentille et un peu rebelle, elle n’a aucun intérêt pour les garçons rustres qui tentent de la mettre dans son lit, en particulier cet idiot de Vincent. Lorsque son père doit partir en ville pour une opportunité de travail, il lui demande ce qu’il peut lui rapporter pour lui faire plaisir. Elle lui demande alors une rose. Une simple rose, comme celles que sa mère faisait pousser devant leur maison en ville, avant son décès. Une simple rose qui chamboulera tout son univers. Une simple rose qui lui fera rencontrer la Bête, et qui lui permettra de découvrir un monde où le plaisir et la douleur sont intimement liés, comme les doux pétales d’une rose et ses épines acérées. Une simple rose pour la mettre, enfin, sur le chemin du bonheur…

5/ Coup de foudre : une femme, un destin de Maude Perrier :

Juriste à deux doigts du burn-out, Laure Martin accueille l’arrivée d’une nouvelle collaboratrice comme une bénédiction. Elle ignore qu’à cause d’elle, son existence va se compliquer au point de remettre en question toutes ses convictions et même, menacer son mariage. En luttant contre les autres et surtout contre elle-même, Laure ne commet-elle pas la plus dramatique des erreurs ? Effondrée après le décès de sa compagne, Emma tente d’échapper aux souvenirs et d’apaiser sa douleur en quittant Marseille pour un poste à La Défense. Elle fait alors la connaissance de Laure, sa responsable. Malgré son cœur en morceaux, le coup de foudre est presque immédiat. Mais Laure est inaccessible, elle est hétérosexuelle, mariée et très heureuse en ménage. Emma se fera-t-elle une raison ou prendra-t-elle le risque de souffrir encore une fois ? Laure et Emma résisteront-elles longtemps à cette force qui les pousse inexorablement l’une vers l’autre, ou joueront-elles avec le feu ?

6/ Séduction et tentation, Norah et Lucilla de Tessa Bergen :

Norah, étudiante en journalisme, vient de décrocher un stage dans le prestigieux magazine de mode Fashionable. La jeune femme est au comble du bonheur : son job est idéal, elle adore la vie effrénée de Paris et elle emménage avec Rémi, son amour de lycée.Tout serait parfait s’il n’y avait pas Lucilla, la rigoureuse PDG de Fashionable, qui l’intrigue autant qu’elle la fascine. Lucilla est arrivée au top de l’échelle sociale, elle est respectée et inaccessible. Mais elle est surtout incroyablement sexy. La superbe Italienne fait naître chez Norah des pensées inavouables et des fantasmes inconnus qui la bouleversent. Et quand les deux femmes cèdent à la tentation, ce sont toutes les certitudes de Norah qui volent en éclats !

7/ Voleuse d’une nuit de Cherylin A. Nash et Lou Jazz :

La princesse Tea Serafina Di Giacomo doit rencontrer son fiancé lors du bal organisé par ses parents. L’idée de faire connaissance de son futur époux la rend terriblement nerveuse. Sa servante, Hélèna Conti, ne supporte pas l’idée d’accompagner la princesse dans sa vie prochaine d’épouse. Elle décide de subtiliser quelques bijoux avant de s’enfuir pour une nouvelle vie. Quand Tea la surprend, la tournure des choses vire à l’inattendu…

8/ Emois, et moi de Cécile Bailly :

« J‘ai fait l’amour avec une fille … « Le jour où Nadia fait cet aveu à Kodo, leur amitié prend une direction qu’aucune des deux n’avait envisagée. De l’adolescence à l’âge adulte, au gré de l’apprentissage de l’amour, de la sexualité et de la vie, un ambigu chassé-croisé s’installe. Quelle en sera l’issue ?

9/ La poupée sur l’autoroute de Annie Kubasiak-barbier :

Rodolphe aime Marieke. Mais lors d’un réveillon entre amis, Marieke va avouer son amour pour Lola… Ils vont verser dans des relations plus intimes, mêlées de secrets et de non-dits, où le besoin de fonder une famille risque de les précipiter dans l’abîme…

10/ Le roman de Violette de Alexandre Dumas (père) :

La petite fille, échappée d’une boutique de mode pour tomber dans les bras d’un jeune viveur délicat, a de gracieuses naïvetés tout d’abord pour s’initier, ensuite pour apprendre. Elle met, à cette école, une bonne volonté du meilleur aloi ; elle y apporte un corps potelé à plaisir, et ne trouve rien de répugnant dans un lesbianisme compliqué de vigoureuses amours mâles.

TOP 10 gay

1/ La saga Sweet summer de Marie HJ :

Un été pour tout changer. 4 cœurs esseulés, 3 destinations, 2 mois de vacances, 1 pacte, l’amour à trouver … L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?

2/ Vingt mille lieues dans tes yeux de Manon Seguin :

Gabriel, jeune étudiant de 22 ans, quitte sa famille et sa ville natale pour poursuivre ses études tout près d’un petit village où il espère prendre un nouveau départ… C’est ici qu’il retrouve sa grand-mère, propriétaire d’une petite boutique de fleurs, qu’il n’a plus vu depuis sa tendre enfance. Dans cette boutique au parfum bien particulier, Gabriel rencontre Basile, un jeune homme aveugle, mystérieusement hébergé par sa grand-mère. De remarques acerbes à de l’humour vache, chacun va apprendre à s’apprivoiser au fil des jours. Et alors que les fleurs éclosent chaque matin, voilà que bourgeonne lentement, un étrange sentiment dans le cœur de Gabriel.

3/ Sage comme une image de Tan Hagmann :

Erik Jorgensen, Consul du Danemark à Paris, reçoit chez lui Joren Hässel, un auteur compatriote, qui vient de recevoir un important prix littéraire français. Le fils du consul, Kristian, un lycéen déluré, tombe sous le charme de cet auteur dont il a lu le dernier roman. Joren Hässel n’est pas insensible aux provocations de ce dernier. Il devient l’amant du jeune homme et devra gérer au mieux, une relation qu’il juge gênante, si ce n’est coupable, et un adolescent difficile à tenir.

4/ Les loups de Riverdance, tome 1 Lucas de H.V.Gavriel :

Lucas parcourt les États-Unis sans jamais oser poser ses bagages. Le jeune homme se sait traqué. Pourtant, lorsqu’il arrive dans cette petite ville des North Cascades, il ne peut s’empêcher d’espérer autre chose de la vie. Au point de baisser sa garde et de rester un peu trop longtemps au même endroit… Cependant le monde surnaturel n’est pas le seul à abriter le mal et le jeune homme va voir ses rêves de bonheur piétinés. Brisé, il est recueilli par Marcus. Un homme beau, fort, plus âgé, qui fait battre le cœur de Lucas. Mais Marcus est avant tout l’Alpha de la meute locale et lorsque le passé de Lucas le rattrape et que les cadavres commencent à s’empiler, la nature même du jeune homme va devenir un danger pour les loups…

5/ Croque messieurs de Philippe Cassand :

Série de crimes dans le milieu gay. Porno star, créateur culinaire, militant activiste, architecte avant-ardiste, des figures caricaturales et urticantes mais sans aucun lien apparent entre elles… Des crimes parfaits, presque invisibles, jamais selon le même mode opératoire mais toujours diaboliquement imaginatifs… Quel est le rapport entre ces crimes et ce maître-chanteur sordide qui menace de mettre en péril la dynastie de Montelas, famille française héroïque de la Résistance dont l’héritier Alain-Pierre est promis à une carrière politique fulgurante ? Après une incursion inattendue chez un gardien de phare anthropophage et auprès d’un jeune homme mystique qui avait aimé avec trop de passion, un acteur prometteur qui disparaît la veille de la générale d’une pièce de théâtre que le tout Paris attend, il faudra traverser les bas-fonds pour apprendre l’invraisemblable vérité.

6/ J’étais vivant et je ne le savais pas de Sébastien Monod :

La vie sentimentale de Clément est calme depuis son divorce avec Laurence. Il soigne sa musculature dans une salle de sport et lit le reste de son temps libre. Cette vie ordinaire lui convient. Il croise un jour un jeune sans-abri dont le regard va le hanter. Le regard, mais aussi la culpabilité : il aurait pu lui donner un euro ou lui acheter un sandwich, pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Il part à sa recherche afin de réparer son erreur. Sébastien Monod aborde ici différents sujets de société, comme la souffrance au travail, la pauvreté ou la difficulté d’être gay encore à notre époque. Il parle aussi des rêves, ceux qui sont enterrés et ceux qu’on met tout en œuvre pour réaliser. Cette poignante histoire d’amour est-elle raisonnable, possible ?…

7/ Ne change pas, Bastien de Sébastien Gaspari :

Je n’ai pas demandé à venir au monde. Je n’ai pas demandé à être gay. Je n’ai rien demandé. Je veux disparaître. Pris dans les filets d’une histoire familiale teintée d’alcoolisme et de violence, il aura fallu que je plante des racines profondes pour tenir. Survivre ne suffirait pas… il aura donc fallu en parallèle que je découvre et accepte ma propre personnalité, perdu en Lorraine. Je ne voulais pas être différent. Je ne voulais pas être gay.

8/ Lettre à Hervé de Eric Sagan :

Il était une fois un garçon d’une vingtaine d’années. Qui tombe amoureux d’un mec. D’un mec hétéro. Rien de très original. Mais ce garçon se met en tête d’écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d’enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines. Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu’il n’avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu’il était différent. Des années passent. il reçoit alors l’appel d’un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s’était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l’autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l’aider à accepter son fils.

9/ Seuls sur le sable de Julie Lezzie :

Florian rencontre lors d’une expo photo Robin, sur le point de partir faire un reportage en Asie du Sud-Est. Ayant donné son adresse électronique au photographe, il découvre quelques jours plus tard un e-mail vide, à l’exception d’une photo de lui prise à son insu lors de la soirée. Un échange commence alors entre les deux hommes que tout sépare…

10/ Apollon Mortel de Thomas Andrew :

L’amour et le destin sont souvent indissociables… Lorsque Glen Landsbury débarque à Cambridge pour la poursuite de ses études à Harvard, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va radicalement changer. Il aura suffi d’un seul baiser, profond, langoureux et passionné avec cet inconnu au regard de braise, pour que tout bascule, de manière irréversible. Et lorsqu’il essaye d’oublier son amour impossible, Killian, il voit arriver à la confrérie un charmant et séduisant colocataire qui cache bien des secrets et des mystères. La vie paisible du jeune étudiant en droit va être chamboulée lorsque Killian refait surface, ranimant une flamme qu’il pensait éteinte. Mais ce retour, aussi soudain qu’inattendu, va entraîner un lot de problèmes et de catastrophes qu’il ne soupçonnait pas. Qui a dit que rencontrer l’amour était sans danger ? Certainement pas Glen…

Marie Paule