Pousser la porte d’un local associatif ou prendre une adhésion c’est sans doute pour certaines personnes le plus simple à faire pour qui voudrait s’investir et donner du temps. Mais ouvrir la porte du  local de l’association Couleurs Gaies, il faut un petit peu de courage.

J’en ai manqué la première fois, angoissé par la crainte d’être jugé. J’avais trouvé une excuse puis je suis parti. Mais j’y suis retourné par la suite car je savais que, pour moi, c’était le moment d’agir. Je ne l’ai jamais regretté.

Des actions notamment lors des débats sur l’égalité des droits ont fait naître des amitiés et m’ont fait découvrir des choses sur moi que je ne soupçonnais pas. En parallèle, des actions parfois invisibles comme les interventions en milieu scolaire sont menées par Couleurs Gaies.
Bien au delà de nos combats idéologiques, Couleurs Gaies a la chance de mener des actions loin de ses statuts : l’aide aux sans-abris, la lutte contre le racisme et l’antisémitisme etc.

Pour conclure, entrer au local de Couleurs Gaies ou adhérer n’est pas un acte comme les autres et nous avons besoin de chacune et chacun d’entre vous !