Je me souviens de la première réunion bénévoles de Couleurs Gaies à laquelle j’ai participé en septembre 2019. Avec ma copine, nous nous étions enfin décidées à nous rendre à la Palette pour prendre un peu la température de l’endroit et voir si les projets de l’asso nous intéressaient. Nous avons écouté l’équipe nous parler des besoins en bénévoles et nous nous sommes laissées convaincre. Résultat, nous ne sommes plus jamais reparties !

Je ne pensais pas m’engager aussi intensément dans une association un jour. Je me suis souvent dit “le bénévolat, c’est pas pour moi”, et je ne sais même pas pourquoi j’avais autant peur du bénévolat ! Ce n’était pas un domaine qui m’attirait. Pourtant, avec Couleurs Gaies, c’était différent. J’ai comme eu un coup de foudre pour l’asso dès que j’y ai posé les pieds.

Tous les bénévoles de CG font un travail fantastique, que ce soit écrire des articles, participer aux interventions en milieu scolaire, organiser des événements, gérer des commissions ou encore tenir le bar – et ce sont eux et elles qui rendent l’asso si chaleureuse et si agréable. C’est bien simple, si je rentre au local déprimée et abattue, je suis sûre de ressortir regonflée à bloc. Et pour que l’asso garde cette formidable énergie créative et militante, il est important d’adhérer. On peut lutter pour les droits LGBTQ+ de plusieurs façons, mais le don et l’adhésion restent les plus faciles et les plus rapides. Et si vous avez un peu plus de temps à donner à une bonne cause, devenez bénévoles !

Louise