Adhérente de Couleurs Gaies, j’ai eu la chance de partir en Croatie avec Bonnie, une autre militante, grâce à l’inter-LGBT, Erasmus et bien évidemment Couleurs Gaies, pour faire une formation sur le militantisme dans les associations LGBT. 

Cette formation se déroulait sur 5 jours dans la capitale de la Croatie, à Zagreb. Il s’agissait normalement d’une rencontre internationale, mais les groupes des autres pays n’ont malheureusement pas pu faire le voyage dans le contexte sanitaire actuel. Nous étions cependant plusieurs adhérent.e.s de différentes associations membres de l’Inter-LGBT : 

  • Bi’Cause
  • Séropotes 
  • Amnesty International France
  • Roucoulettes Handball
  • Inter-LGBT (le co-président nous a fait l’honneur de sa présence 😉).

La formation : 

Le mercredi, le premier jour, a été l’occasion de faire connaissance ainsi que de rencontrer notre formateur, Yvor, venu exprès du Danemark afin de nous coacher et d’échanger. 

Nous avons débuté le jeudi avec une présentation de la formation. Chacun.e a pu également participer à l’élaboration de règles pour le bon fonctionnement du stage. L’après-midi a été plus théorique, Yvor a fait un exposé sur la gestion de groupes et les approches socio-constructivistes et modernistes, sur les cercles vicieux dans nos relations aux autres, la multiplicité des points de vue, etc. 

Le vendredi, nous avons travaillé sur le « pouvoir des questions », de manière théorique ainsi que dans des petits ateliers, par deux ou par trois, à partir de cas plus concrets. Le soir, nous sommes allé.e.s dans l’unique bar / boîte LGBT de la ville, et nous avons pu rencontrer des jeunes LGBT ou LGBT-friendly croates.

Le samedi, il s’agissait d’imaginer un workshop. Le matin, nous avons choisi un thème en groupe :  comment lutter contre les LGBT-phobies ?

Puis par mini-groupes de 2 ou 3, nous avons préparé une étape de l’atelier (« opening » / « exploring » / « closing »). L’après-midi a été consacré à la réalisation de ce workshop 🙂 C’est cette journée de formation qui a sans doute été la plus appréciée par le groupe. Les participant.e.s se sont senti.e.s concerné.es et ont fait preuve de créativité : imaginer un faux procès, organiser un débat sur des témoignages, réaliser un bilan à l’aide de post-it etc …

Le dimanche s’achevait la formation. En cette dernière journée nous avons réfléchi sur les apports de la formation pour la suite, notamment pour réutiliser ce que nous avons appris à Couleurs gaies 😉🏳️‍🌈 Une rencontre a également été organisée l’après-midi avec un des membres de l’association LGBT de Zagreb Dugine Obitelji afin d’échanger sur les points communs et les différences dans le milieu associatif LGBT entre les deux pays 🙂.

La convivialité : 

Outre l’aspect didactique et formateur de ce stage, la rencontre à Zagreb a été l’occasion d’échanger avec les militant.es des autres organisations, de partager des témoignages, et de tisser des liens.

La découverte de la culture croate : 

Cette formation a permis de rencontrer des jeunes Croates. Nous avons pu échanger avec des jeunes LGBT ou LGBT friendly ainsi qu’avec le président de l’association d’accueil Dugine Obitelji. Nous avons pu également profiter de leur local bien décoré 🙂.

Ce fut aussi l’occasion de découvrir la culture croate. Nous avons vu des paysages magnifiques, et mangé de très bons plats (pas chers du tout, c’est fou, nos collègues parisien.ne.s n’en revenaient pas 😉).

Plusieurs membres du groupe, – dont Bonnie et moi, on avoue 😉, en ont profité pour se payer en dehors de la formation quelques jours de voyage en plus afin d’aller voir de plus près les eaux turquoises de la mer et des lacs de Croatie.

Mon avis perso 🙂 : 

« J’ai beaucoup aimé participer à cette formation. Nouvelle au sein de Couleurs Gaies, cela a été très intéressant d’échanger avec des militant.e.s d’horizons différents sur des sujets qui me tenaient à coeur, d’en apprendre plus sur le militantisme LGBT, et d’entendre et de partager des témoignages. J’ai l’impression que cela m’a donné plus d’assurance et un sentiment de légitimité plus fort pour militer ensuite au sein de Couleurs Gaies.  

Bonnie et Marie

Ça a été également un plaisir de rencontrer Bonnie, que je ne connaissais que de vue et qui est devenue une amie grâce à ce voyage. Une vraie belle rencontre 🙂🙂. »

Marie