Après un petit tour sur la Côte d’Azur, me revoici en quête de l’auteure suivante qui nous a généreusement offert l’un de ses ouvrages. Il s’agit cette fois de Norah R. Clauer, auteure auto-éditée.

Tout d’abord, je te remercie pour le précieux don que tu as fait à la bibliothèque de l’association Couleurs Gaies. Grâce à toi, je peux faire connaître aux adhérent(e)s des auteur(e)s contemporains.

Peux-tu nous parler un peu de toi ?

Je suis une grande timide alors parler de moi, c’est toujours compliqué. Je suis infirmière dans ma vie de tous les jours, mariée et maman d’un ado. Les gens qui me connaissent disent que j’ai un sacré caractère. Je ronchonne beaucoup 🤣. Mais ils disent aussi que je suis généreuse, gentille et drôle.

Pourquoi avoir choisi l’écriture mettant en scène des personnes LGBT+ ?

J’aime lire ce genre d’histoires avant tout. Mais je crois que j’ai toujours eu beaucoup d’imagination pour créer des couples homosexuels dans tout ce que je lisais ou regardait à la télé. Sherlock Holmes et Watson, Batman et Robin… C’était une évidence pour moi et il y a encore trop peu de ce genre de livres alors je me suis dit que je pouvais créer mes personnages et leur faire vivre de belles histoires d’amour.

Qu’aimes-tu le plus dans l’écriture d’un projet ?

Pour moi, il y a toujours une sorte de connexion avec les personnages. Ce sont mes amis, mes compagnons, ma famille pendant tout le processus d’écriture. C’est un peu magique de les sentir vivre de cette façon et je ne me lasse pas de leur offrir la parole, même si, parfois, ils n’en font qu’à leur tête.

Qu’aimes-tu le moins ?

Les quitter, je suppose. Finir un livre, c’est tourner la page d’une histoire et, même si je sais que ce n’est pas une fin en soi, ça m’attriste toujours de laisser mes personnages. C’est pour ça qu’ils ont tendance à réapparaître à l’improviste dans les livres suivants. Comme un clin d’œil.

Écris-tu d’autres choses que des romans (poésie, essais, articles, etc.) ?

Non. Je me concentre uniquement sur les romans.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

L’imagination fait beaucoup dans mon processus créatif. Même si ça semble étrange, c’est dans mes rêves que je trouve souvent les premières idées de mes romans.

Parle-nous du livre que tu as offert à la bibliothèque ?

Il s’agit du roman Avalanche, qui est une petite histoire de Noël. Alexis, un présentateur télé, est quitté par son petit ami juste avant Noël. Pour se changer les idées, il décide de quitter Paris pour les fêtes de fin d’années et loue une chambre d’hôtes dans un chalet à la montagne. Il va tomber sur Gabriel, un homme solitaire et plutôt grognon et leurs premiers contacts vont s’avérer un peu tendus. Mais suite à une avalanche, les deux hommes vont se retrouver obligés de rester au chalet ensemble et ils vont apprendre à mieux se découvrir.

C’est un roman léger et à l’intrigue assez simple, mais je voulais une romance doudou qu’on lirait sous la couette sans se prendre la tête.

Une légende raconte que tout auteur(e)s LGBT possède un chat, fais-tu partie de cette légende ou as-tu un autre animal ?

J’ai effectivement un chat. Une petite vieille de dix-sept ans qui a les exigences de tout félin qui se respecte.

Quelles sont tes actualités littéraires ?

J’ai pour l’instant quelques livres déjà sortis et disponibles sur les plateformes de ventes :

  • La chanson des étoiles (MMM)
  • Préjugés
  • Venu d’ailleurs (SF)
  • La saga Lawson (5 tomes)
  • Avalanche
  • Névéïa : Rénane (Fantasy)

 Et je suis dans l’écriture de la suite (et fin) de Névéïa qui s’intitulera Maylane.

Où est-ce que l’on peut te suivre ?

Sur Facebook : Les livres de Norah R. Clauer

Sur Instagram : Norah_r_clauer

Un petit dernier mot pour les personnes qui aimeraient se lancer dans l’écriture ?

Laissez parler votre cœur, votre imagination. Écrivez ce que vous auriez envie de lire. Faites-le pour vous, prenez-y du plaisir et ce sera déjà votre plus grand bonheur.

Et voilà, c’est tout pour cette deuxième présentation. Il y en a d’autres qui m’attendent et je repars pour de nouvelles rencontres passionnantes. N’oubliez pas les livres sont disponibles à la bibliothèque de l’association pour tous les adhérent(e)s.

Marie-Paule