Tous les lundis, depuis la création du groupe Facebook de la Commission Visibilité Lesbienne, sont publiées des références cinématographiques, musicales, bibliographiques, accompagnées d’avis de membres de la commission. 

Publications très appréciées par les membres, nous vous partageons aujourd’hui celles qui ont été mises en valeur au cours de cette fin d’année 2020 ! 

📚 Littérature 📚

  • Le bleu est une couleur chaude (Julie Maroh, 2010) : BD qui a inspiré le controversé “La vie d’Adèle”, mais pas de panique, female gaze et sensualité sont au rendez-vous ici. Une belle mais tragique histoire d’amour entre deux femmes. 
  • Adolescences lesbiennes (Christelle Lebreton, 2017) : livre de socio qui rassemble des témoignages de femmes lesbiennes et bisexuelles qui parlent de la découverte de leur orientation sexuelle, tout en amenant un tas de questionnements tous plus intéressants et essentiels les uns que les autres. 
  • Sapphô, l’éternelle amoureuse (Aurore Guillemette & Aurélien Clause, 2018) : Un recueil de poèmes de la célèbre poétesse Sappho, qui traite d’amour, de mythologie et de musique. 
  • La lesbienne invisible (Océanerosemarie, 2013) : BD inspirée du spectacle du même nom, Ocean nous parle de son identité lesbienne (à l’époque où il n’avait pas encore fait son coming out trans) et de l’invisibilité associée. Humour et légèreté n’empêchent pas de parler de sujets importants. 
  • Le journal secret d’Anne Lister (James Kent, 2010) : un biopic touchant qui retrace la vie d’Anne Lister à partir de son journal intime sans oublier de parler de son amour pour une femme, puis pour toutes les autres qui sont entrées dans sa vie. 
  • Dans un rayon de soleil (Tillie Walden, 2018) : une BD de 500 pages mêlant science-fiction et homosexualité féminine. Un de nos coups de cœur !
  • Sans lui (Marina Tsvetaieva & Sophia Parnok, 1994) : correspondances entre deux poétesses russes qui entretiennent ouvertement une relation amoureuse. On y parle du premier amour, de sexualité, de dévotion amoureuse.  
  • Zouz Loose (Clémence Sauvage, 2017) : une courte BD qui raconte les premiers sentiments amoureux de l’autrice pour une femme… qui n’est d’autre que sa meilleure amie. Extrêmement drôle ! 
  • Mon frère féminin (Marina Tsvetaieva, 1932) : une longue lettre destinée à Natalie Clifford Barney qui aborde la question de l’enfant dans un couple de femmes, thématique parfaitement d’actualité. 
  • Le génie lesbien (Alice Coffin, 2020) : livre lesbien de l’année et indispensable pour se questionner sur la place des lesbiennes (et des femmes de manière générale) dans l’espace public et dans les médias. 
  • Jeanne Magazine : ce magazine mensuel numérique et français, nous permet de connaître l’actualité lesbienne, tant au niveau culturel, que politique. 
  • Citrus (Saburouta, 2012-2018) : manga de 10 tomes qui nous plonge dans l’histoire de deux jeunes lycéennes (par ailleurs demie-soeurs) en évoquant le regard de l’autre, l’homophobie, la famille, le deuil, la responsabilité d’autrui. TW : nudité, inceste. 

🎬 Audiovisuel 🎬 

  • Unfortunatly Ashly (Buzzfeed, 2016) : Voilà une web-série américaine dans laquelle l’homosexualité de sa protagoniste est un non-sujet : Ashly, trentenaire très maladroite, tente de séduire sa voisine Avery, mais ce n’est pas facile tous les jours !
  • Nanette (Hannah Gadsby, 2018) : un spectacle de plus d’une heure où l’humoriste nous parle de son homosexualité, du partriacat et l’histoire de l’art. C’est tordant de rire, terriblement touchant ; ce one-woman-show reste inclassable puisqu’il nous fait passer du rire aux larmes. 
Hannah Gadsby
  • Chaîne Youtube de Jessica Kellgren-Fozard : Handicap, homosexualité et histoire, voilà les trois H pour décrire la chaîne de l’Anglaise Jessica Kellgren-Fozard. La charmante jeune femme publie régulièrement des vidéos sur des icônes LGBT+ et sur sa vie avec sa femme Claudia (qui attend d’ailleurs un enfant !).
  • Carol (Todd Haynes, 2015) : retour dans les années 50, on suit l’histoire de Therese croisant le chemin de Carol, femme mystérieuse qui cherche à la revoir. En montrant cette relation forte tout en restant secrète, on aborde les thèmes de la découverte de son homosexualité ou encore l’homophobie. 

Vous avez lu un livre lesbien que vous avez adoré ? 📖

Vous avez vu un film qui, selon vous, est une belle représentation de l’amour entre femmes ? 📺

Vous avez récemment découvert une musique sur la thématique de l’homosexualité ? 🎧 

➡️ N’hésitez pas à nous envoyer un petit avis que nous partagerons avec plaisir sur le groupe Facebook ! 

Manon & Louise