All posts by CGaiesAdm

Couleurs Gaies anime la ville: Marche des fiertés et Rainbow Weeks

L’édition 2017 s’annonce encore plus importante. La marche sera cette année le point d’orgue du festival ‘Rainbow Weeks’, un mois de visibilité, de fête, de culture et de revendications. Les Rainbow Weeks débuteront mi-mai à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie par une grosse soirée clubbing, avec DJ de renommée et performances artistiques, au palais des sports de Metz Saint-Symphorien. Le festival s’achèvera samedi 17 juin avec la Marche des fiertés, qui déambulera à partir d’un ‘Apéro-Pride’ (village associatif et concert) organisé place de la République.

Le 18 juin 2016, plus de 3000 personnes ont défilé dans les rues de Metz à l’occasion de la Marche des fiertés LGBT. L’édition 2017 s’annonce encore plus importante. La marche sera cette année le point d’orgue du festival ‘Rainbow Weeks’, un mois de visibilité, de fête, de culture et de revendications. Les Rainbow Weeks débuteront mi-mai à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie par une grosse soirée clubbing, avec DJ de renommée et performances artistiques, au palais des sports de Metz Saint-Symphorien. Le festival s’achèvera samedi 17 juin avec la Marche des fiertés, qui déambulera à partir d’un ‘Apéro-Pride’ (village associatif et concert) organisé place de la République.

Prévention des discriminations

Laïcité et formation

En 2015, suite aux attentats de Charlie Hebdo, Couleurs Gaies a joint ses forces et ses compétences à celles de 6 autres associations (Ligue de l’Enseignement – Ligue des Droits de l’Homme – Pupilles de l’Enseignement Public  – Inter Service Migrant– Cercle Jean Macé – Les Profanes) pour développer, à l’attention des collégiens et des lycéens, une séance d’animation consacrée à la liberté de conscience, aux faits religieux, à l’athéisme et à la laïcité. L’ intervention ‘laïcité’ a été construite en s’inspirant du format et de la pédagogie utilisés par Couleurs Gaies dans ses interventions contre l’homophobie et les discriminations. Une quinzaine de personnes ont été formés, dont des bénévoles de Couleurs Gaies qui ont déjà sensibilisés 827 élèves issus de:

  • 2 lycées techniques et/ou professionnels mosellans;
  • 1 lycée meurthe-et-mosellan;
  • 4 collèges mosellans;

…soit 7 établissements différents nécessitant la mobilisation d’une équipe de 1 à 2 bénévoles sur 24 demi-journées.

Mallette pédagogique, support des interventions ‘laïcité’

Former les adultes Depuis 2012, Couleurs Gaies intervient plusieurs fois par an dans la formation des animateurs et des éducateurs sur les thèmes de la lutte contre toutes les formes de discriminations et la laïcité. En 2016, les bénévoles de Couleurs Gaies ont formé 65 animateurs au cours de 6 journées de formation. Sept journées de formation sont déjà programmées pour le premier semestre 2017.

(extrait du rapport d’activité 2016)

Couleurs Gaies anime la ville : Journée du fait-main et Garden Party

Journée du fait-main et Garden party

En mai 2016, Couleurs Gaies organise la Journée du fait-main et installe 25 exposants créateurs locaux dans la rue des Parmentiers. En août, l’association sort une nouvelle fois de ses murs pour animer une Garden party dans le jardin de l’Esplanade. Food-trucks, concerts, piste de danse et performances artistiques sont au programme. Les deuxièmes éditions de ces deux évènements sont d’ores et déjà programmées en 2017.

Journée du fait-main – rue des Parmentiers – mai 2016

Garden Party – jardin de l’Esplanade – août 2016

(extrait du rapport d’activité 2016)

L’association répond présente quand la Ville la sollicite

Étudiant dans ma ville

[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »one-third » last= »true »]

Inauguration d’ ‘Etudiant dans ma ville’, avec Thomas Scuderi, maire adjoint délégué à la Démocratie participative (octobre 2016)

[/column]

Fabrique de l’Égalité

[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »one-third » last= »true »]

Vernissage de l’exposition des ‘Oubliés de la mémoire’ sur la déportation pour motif d’homosexualité, avec Anne Hommel, conseillère municipale déléguée à la lutte contre les discriminations (nov. 2016 aux Récollets)

[/column]

1er décembre

[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »one-third » last= »true »]

Participation à la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, avec Catherine MOREL, conseillère municipale déléguée à la Santé (1er décembre 2016)

[/column]

(extrait du rapport d’activité 2016)

Prévention des discriminations 13.000 élèves sensibilisés en 10 ans!

Elle est agréée association complémentaire de l’enseignement public par le Rectorat de l’académie Nancy-Metz depuis 2008. Son agrément a été renouvelé en 2015. Ses 10 intervenants se mobilisent gratuitement.

Les chiffres de l’année 2016:

3207 élèves sensibilisés issus:

  • de 12 collèges mosellans;
  • 13 lycées mosellans (dont 6 lycées techniques et/ou professionnels);
  • 3 lycées meurthe-et-mosellans;
  • 2 associations mosellanes;

…soit 30 établissements différents nécessitant la mobilisation d’une équipe de 2 à 3 bénévoles sur 80 demi-journées.

Témoignage anonymé d’une ancienne élève ayant bénéficié d’une intervention de Couleurs Gaies dans sa classe (reçu par courriel en 2016)

[column type= »one-third »]

[/column]
[column type= »two-thirds » last= »true »]

[columnize]Bonjour, Aujourd’hui, après 4 ans d’hésitation, j’ose enfin vous écrire.

En premier lieu, j’aimerai vous demander : Comment vous allez ? 🙂

Vous allez sans doute vous dire que les gens ne devraient pas avoir peur pour vous écrire mais il faut savoir que je n’ai que 16 ans. A 12 ans, lorsque l’infirmière scolaire nous conseille de vous contacter pour nos questions, notre esprit complètement perdu dans notre rencontre avec nous-même… C’est compliqué. Nous préférons largement nous retrouver seule que demander de l’aide à une association inconnue pour nous… Enfin, pour ma part, c’était le cas.

J’ai gardé votre carte de ma 5ème à maintenant et l’ai regardé souvent en me disant qu’il serait peut-être temps de prendre son courage à deux mains.

En 3ème, vous êtes venu passer 1 ou 2h avec nous en classe… C’était génial et à la fin, vous aviez demandez à ce que l’on écrive nos questions, nos ressentis ou simplement une remarque par rapport à ce dont on a fait ensemble. Je m’étais dit que jamais, je ne vous poserais une question mais vous nous aviez vite rassurés en disant que l’on pouvait le faire anonymement. J’avais demandé « Qu’est-ce que l’on doit faire face aux insultes ? » et vous m’aviez répondu qu’il fallait les ignorer, que répondre ne servait à rien, il me semble. Une amie vous avait demandé « Comment le dire à ses parents ? », vous aviez dit qu’il fallait attendre le bon moment et que l’on saurait quand est-ce que ce moment serait là. Je vous remercie. Vous savez, mon amie s’est sentie beaucoup mieux après ce que vous aviez fait pour nous. On s’est vite sentie moins seule face à notre classe parce qu’il est vrai qu’être homosexuel(le) n’est toujours pas vu comme « normal », même pour certaine personne qui le sont. On se sent mis à l’écart, inconnu face à nos amis, incompris et anormal. Vous aviez ouvert les yeux de certains de la classe.

Je me rappel comme si c’était hier, le jour où j’avais enfin compris qui j’étais. Je m’en suis beaucoup voulu. Je voulais le crier au monde, non pour qu’il le sache, mais pour qu’il m’aide et me soigne. J’avais horriblement peur de ce que j’étais. Moi qui étais homophobe… J’avais horriblement honte. Je me suis fait beaucoup de mal avant de pouvoir en parler comme je le fais désormais. J’aimerai tellement qu’un jour, le monde accepte enfin tout cela. Et, surtout, que l’on ait plus besoin de devoir dire qui l’on est, même si cela n’est impossible, je le rêve au fond de moi.

Vous, et tous ceux qui vous soutiennent, sachez que je vous remercie. Vous avez énormément de courage et de mérite. Continuer de vous battre ainsi. Peut-être qu’un jour les ados (ou voir, adultes) n’auront plus besoin d’avoir peur de se dévoiler au monde ? Vous êtes formidable. Merci. Du fond du cœur, merci pour tout.[/columnize]
[/column]

(extrait du rapport d’activité 2016)

La Palette, notre nouveau local

La Palette : notre nouveau local…

Décidé en décembre 2015, le déménagement de Couleurs Gaies de la rue des Tanneurs à la rue des Parmentiers est effectif depuis février 2016. En un mois et demi, une vingtaine de bénévoles ont réalisé sur 120 mètres carrés des travaux d’entretien, de décoration et d’ameublement pour un montant de 4200 euros. La facture est largement inférieure au coût réel grâce aux nombreux
dons en nature des adhérent.e.s et sympahisant.e.s de l’association. A ce coût, il faut ajouter 3500 euros de frais d’agence et de caution. Le déménagement a donc coûté environ 7700 euros. Cette dépense exceptionnelle a été uniquement compensée par l’augmentation des dons et des adhésions.

 

…un café associatif, un espace culturel et de loisirs, …

Beaucoup d’efforts mais le résultat est au rendez-vous. ‘La Palette’ est aujourd’hui le seul café qui affiche clairement les couleurs à Metz. Lieu de convivialité LGBT, naturellement ouvert à toutes personnes ‘friendly’, il accueille régulièrement des expositions, des soirées ‘concerts’ (Live Pulse Session), et d’autres évènements conviviaux.

…un lieu ‘ressources’ pour les associations de lutte contre les discriminations.

Le local de Couleurs Gaies permet aux associations de lutte contre les discriminations qui le souhaitent de disposer en plein centre-ville de Metz d’un espace de travail et de visibilité. La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Amnesty International (AI) et Contact-Moselle y tiennent des permanences régulières. Osez Le Féminisme (OLF) y organisent diverses actions de sensibilisation. Le 30 novembre 2016, une quarantaine de militant.e.s se sont réuni.e.s à ‘La Palette’ pour relancer la lutte anti-raciste à Metz et en Moselle.

Ours, vous avez dit ours ?

A l’origine, on nomme Bear un homme homosexuel ne correspondant pas au stéréotype athlétique et imberbe en vigueur (nos amis sont donc enrobés et poilus). Tout le monde en connaît au moins un, ne serait-ce que Winnie l’ourson qui passe son temps avec l’âne Bourriquet à chercher sa queue…

Mais où veut-il en venir me direz-vous ?

Et bien, étant plus ou moins nouveau chez Couleurs je me suis étonné avec d’autres du manque de diversité dans la population nous côtoyant. Alors que les Prides des villes alentours arborent fièrement une branche Bears, pas une oreille à l’horizon de part chez nous ! Il reste même rare de voir au centre de Metz ce genre de profil.

Ceci est donc un article pour nourrir votre questionnement :

Mais où sont-ils donc ? Espèce menacée ? Mais plus sérieusement, qu’est ce qui a pu faire que la population messine soit si normée ?

Je ne sais pas si cette question aura une réponse, mais sachez que Couleurs Gaies accueille tout le monde à bras ouvert. Nous espérons donc rencontrer des gens de tout poil prochainement.

Et comme le dirait un clown un peu flippant : « Venez comme vous êtes !  ».

Jimmy
Responsable du bar La Palette

La Gay Pride 2016 de Metz

Cette année, nous accueillions un show transformiste en première partie de la Marche. Lady Mystic nous fit la grâce de sa sublime présence, mît le feu, et salua son publique tout au long de la Marche sur le Char de Couleurs Gaies.

Cette année fut aussi un peu particulière car marquée par un moment de recueillement, en hommage aux événements survenus à Orlando. A cette occasion, le Maire de Metz ainsi que quelques élus ont dit un mot sur ces tragiques événements.

Le village associatif place Saint Louis accueillit plus de 3000 personnes lors de cette dernière édition. DERNIERE EDITION !!! Oui et non, je vous rassure. La place Saint Louis se faisant de plus en plus fréquentée, le village eut du mal à se faire une place. C’est pour cela que dès 2017 nous migrerons pour vous offrir une Marche des Fiertés toujours plus grandiose. Notre destination restera pour l’instant,un mystère pour vous . On vous réserve la surprise !

La Marche se termina par une soirée au local de Couleurs Gaies : suite du show avec Lady Mystic et ambiance jusqu’au bout de la nuit. Là encore nous vous réservons de grosses surprises pour l’année prochaine !

Je terminerais ce résumé en remerciant tous les bénévoles, adhérents ou non, qui nous ont aidé lors de cette journée. On vous aime tous et on vous dit à l’année prochaine !