Un sénateur républicain plutôt progressiste sur les questions de société

Si François Grosdidier met rarement en avant publiquement ses positions sur les questions de mœurs, il n’hésite pourtant pas à prendre à revers le camp conservateur comme lors du vote de l’article 1er de la loi ouvrant le mariage républicain aux couples de même sexe ou encore plus récemment lors du vote au Sénat de l’ouverture de la PMA aux couples de femmes.

Il s’empressera d’ailleurs de célébrer en personne le premier mariage d’un couple de même sexe de la région dans sa commune de Woippy.

Conviction ou pragmatisme ? Le résultat est là !

Un allié local parfois bien utile pour le Centre LGBTQ+

Utile pour Metz c’est le slogan de la liste de François Grosdidier : force est de constater qu’il l’a été à mainte reprise pour le centre LGBT à une époque où les relations avec l’équipe de Dominique Gros n’étaient pas toujours idylliques.

En témoigne l’aide logistique de la ville de Woippy pour organiser la Pride de Metz place St Louis à une époque où le climat de tension était à son comble entre Couleurs Gaies et la municipalité socialiste.

Si on a rarement vu François Grosdidier à une marche des fiertés ou à un événement du Centre LGBT il n’en reste pas moins attentif aux demandes de Couleurs Gaies et sait envoyer des messages.

François Grosdidier aux côtés du Président et du Vice Président de Couleurs Gaies lors des élections municipales 

Il y a quelques années à un moment où le Centre LGBT de Metz se plaint publiquement du manque de moyens financiers accordés par l’équipe de Dominique Gros il fait verser une subvention à l’association par le CCAS de Woippy pour faciliter les interventions en milieu scolaire dans les établissements desservant la commune.

Une façon habile de marquer son soutien pour celui qui, déjà à l’époque de Jean-Marie Rausch, avait été le seul élu à dénoncer publiquement les actes de vandalisme qui avaient frappé les locaux de Couleurs Gaies alors situés rue des Tanneurs.

François Grosdidier  lors du 20 éme anniversaire de Couleurs Gaies à l'Hôtel de Ville de Metz 

Il fera d’ailleurs partie des premiers maires à faire adopter par sa commune de Woippy la charte Metz Moselle LGBT.

Si François Grosdidier, comme son adversaire du second tour Xavier Bouvet, signait un sans-faute en se déclarant favorable aux 20 propositions de la campagne Metz Friendly  (voir ici) lors du premier tour des élections municipales, l’avenir nous dira bien vite si l’exercice du pourvoir fera de lui un allié efficace de la lutte contre les haines anti LGBT maintenant qu’il est à la tête de la ville de Metz.