Chronique de l’homophobie ordinaire #23 : Poutine en guerre contre la différence

Note : pour davantage coller au contenu de ces chroniques (contneu qui a évolué depuis sa création), Anna-Livia a proposé la nouvelle appellation de « Chronique de l’homophobie ordinaire ». Dans une précédente chronique (#4 « Occupy Pedophilia » ou l’ordinaire gay en Russie), je dressais l’état des lieux des droits LGBT dans la Russie d’aujourd’hui. Rappelons quelques points.… Poursuivre la lecture Chronique de l’homophobie ordinaire #23 : Poutine en guerre contre la différence

Chronique du racisme ordinaire #16 : Nos psys !

Tout un chacun peut ressentir au cours de sa vie la nécessité d’aller voir un psy ; pas besoin d’être officiellement déclaré fou pour ça. Je dirais même que se confier, parler de ce qui ne va pas, est un besoin primaire partagé par tout être vivant doté d’un encéphale un tant soit peu élaboré (ie.… Poursuivre la lecture Chronique du racisme ordinaire #16 : Nos psys !

Chronique du racisme ordinaire #15 : Parlons transphobie

J’ai rapidement évoqué, dans une précédente chronique (# 3), l’épreuve du retrait d’un traitement hormonal dans une pharmacie à laquelle j’avais assisté lorsque j’y avais accompagné une camarade trans il y a quelques années. Autre situation typique de « panique queer », comme j’ai pu en témoigner dans une autre chronique (la # 9), concernant cette femme… Poursuivre la lecture Chronique du racisme ordinaire #15 : Parlons transphobie

Chronique du racisme ordinaire #14 : « Lesbienne », un mot tout nu

Le mot « lesbienne » est un terme vénérable, multi-millénaire, tout droit venu du fond des âges d’or de la Grèce antique, d’un lieu paradisiaque et mythique : l’île de Lesbos au temps de la poétesse Sappho. Combien de rêves le terme « lesbienne » contient-il à lui seul ? La Grèce antique, la philosophie, une île ensoleillée, mais surtout une… Poursuivre la lecture Chronique du racisme ordinaire #14 : « Lesbienne », un mot tout nu

Chronique du Racisme Ordinaire #12 : Du faciès des badauds devant la vitrine de Couleurs Gaies

Lorsque la nuit tombe et qu’une pièce est éclairée, on peut en observer tous les détails à l’intérieur, à travers la fenêtre ; si vous vous y trouvez, vous êtes comme l’ours blanc ou le gorille du zoo, qui, du mauvais côté de la vitre, tâche de ne pas observer les observateurs humains qui le scrutent,… Poursuivre la lecture Chronique du Racisme Ordinaire #12 : Du faciès des badauds devant la vitrine de Couleurs Gaies

Chronique du racisme ordinaire # 11 : Survie aux urgences

Pas question de vous parler ici de contamination au covid, mais de gastrite (étant donné les temps qui courent, avouons que ça pourrait vous être malgré tout utile) ; plus exactement, de la « pangastrite » généralisée (c’était le diagnostic) qui, il y a quelques années, après dix jours de douleurs ininterrompues et de jeûne à rester pliée en deux, m’a envoyée aux urgences de nuit me faire brancher à une perfusion d’anti-douleurs-aiguës post-opératoires (puis hospitalisée pour rester branchée).

Chronique du racisme ordinaire #7 : Les LGBT+ dans les manuels scolaires : « intimité » ou dissimulation ?

Dans une précédente chronique (la #6) sur la question de la visibilité lesbienne, j’ai omis un bon nombre d’anecdotes, dont celle-ci : Colette était au lycée, à mon époque (pas si lointaine, fin des années 2000), l’unique écrivaine dont nous étudions les textes (ou plus exactement : un texte). Je me rappelle avoir été frappée, en lisant… Poursuivre la lecture Chronique du racisme ordinaire #7 : Les LGBT+ dans les manuels scolaires : « intimité » ou dissimulation ?

Chronique du racisme ordinaire #5 : Les dangers des discours biomédicaux : la différence doit-elle encore et toujours se justifier ?

En 2015, Pete Buttigieg, candidat pour la présidentielle aux USA, présentait un discours lors duquel il déclarait son homosexualité. Son argumentation était axée autour de l’idée que l’homosexualité n’est pas un choix, que l’ont naît avec, que l’on ne peut rien y changer, et qu’en vertu de quoi (partie de l’argumentaire qui me pose problème… Poursuivre la lecture Chronique du racisme ordinaire #5 : Les dangers des discours biomédicaux : la différence doit-elle encore et toujours se justifier ?

Chronique du racisme ordinaire #4 : « Occupy Pedophilia » ou l’ordinaire gay en Russie

Comme chaque année en Russie, le neuf mai 2013 a été célébré le Jour de la Victoire et des troupes armées ont traversé la Place Rouge à Moscou. Les célébrations ont duré jusqu’au soir. La nuit de ce neuf mai 2013, Vladislav Tornovoï, vingt-trois ans, se faisait massacrer dans un square par ses propres amis,… Poursuivre la lecture Chronique du racisme ordinaire #4 : « Occupy Pedophilia » ou l’ordinaire gay en Russie